5 Février 2009

24 mois … cette fois-ci j’ai fait un peu mieux 😉 deux ans pendant lesquels j’ai appris à découvrir le nord de la Vendée et notamment Noirmoutier pour laquelle j’ai eu un véritable coup de coeur : le passage du Gois, les marais salants, la plage de la Luzéronde et la plage des Dames (le matin quand il y a personne), la plage de la Madeleine, Barbâtre … je suis loin de tout connaître mais ce que j’ai vu me plait et m’attire terriblement. Il y règne une atmosphère insulaire et de quiétude très agréable et les huîtres sauvages sont les meilleures que j’ai jamais mangées. Pour couronner le tout, les alentours sur le continent sont également un régal pour le photographe animalier : la plage des Lays, le Daviaud et son écosystème protégé mais si fragile, le port du Collet, la Coupelasse, sont des endroits où ils fait bon s’abandonner à la Nature en espérant pouvoir ramener un cliché vraiment sympa de temps en temps. Un envol de Courlis Cendrés en contre-jour lors d’un coucher de soleil, le ballet aérien de plusieurs centaines de Bécasseaux Sanderling auxquels se mêlent Tournepierre à Collier et Barges à Queue Noire, un Hibou Moyen-Duc à la lumière du tombant ou le plumage au vent, sont des clichés que je n’aurais jamais espéré pouvoir faire auparavant.

Côté forum j’ai fait un break d’un an et demi; ça fait du bien, ça « désintoxique » un peu 😉 Je viens néanmoins de m’inscrire sur virusphoto mais cette fois-ci avec des objectifs très différents vu le nombre de personnes inscrites : me tenir informé de ce qui se fait autour de monde de la photo. Faut dire que ça bouge ! Le retour en force de Nikon a été plus que remarqué avec deux boitiers notamment, le D300 et le D700. Canon de son côté nous sort un 5DMkII de toute beauté. Jamais la qualité dans les hautes sensibilités n’avait été aussi impressionnante ! Pensez-donc, faire une photo à 1600 iso sans une trace de bruit (c’est à dire au niveau d’une photo à 100 ISO faite avec un Canon 20D quatre ans plus tôt ou à 400 iso avec mon 1DMkII-N actuel ça laisse tout de même rêveur surtout quand on arrive à avoir des résultats corrects même à 6400 (on peut même aller jusqu’à 25600 … gloups !! mais là le boitier montre ses limites) … c’est sur ça change la donne, et on se demande bien à ce rythme là si dans quelques années le flash ne sera pas devenu une pièce de musée. Il ne faudrait pas non plus oublier Sony qui, après avoir racheté Minolta, montre de réelles ambitions de venir jouer dans la cours des grand avec son Alpha 900. Un point commun à tout ces nouveaux boitiers (sans oublier le Canon 1Ds MkIII et le Nikon) c’est qu’on est sur des capteurs full-frame (24×36) dépassant les 20 millions de pixels … c’est les disques durs et les CPU qui vont souffrir !! Quand je pense que mon « vieux » 1DMkII-N ne dispose que de 8 millions de pixels … et pourtant il me convient toujours autant (aller pour tout avouer, un capteur à 10 ou 12 ça m’irait bien 😉 ) vu que j’ai déjà fait des tirages en 50×75 pour une expo et que le résultat était vraiment très bon.

Alors certes, cette effusion de progrès est remarquable d’un point de vue technique mais on a quand même l’impression d’assister à une course effrénée à « l’armement » car tout va vite … très vite … trop vite … et plus que jamais, on peut se demande dans le contexte de crise mondiale actuel où tout cela va nous mener … (qui à dit « dans le mur ! » ?). Vous me direz, tant que ça reste un humain qui compose une photo et qui déclenche le moment venu, y’a un peu d’espoir d’entretenir encore le plaisir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *