Pruch’ella duri !

Non, je ne me suis pas mis au corse pendant l’été; pour autant, cette expression (en français, “pourvu que ça dur !) , empruntée à Letizia, mère de Napoléon, résume bien mon sentiment après avoir passé deux semaines de pur repos, tant sur le plan physique que moral !

Pour avoir déjà été en Corse il y a 8 ans, je m’inquiétais des évolutions qu’il y aurait pu avoir, notamment sur le monde, l’expansion immobilière, la pollution, etc. Et bien, je suis vraiment très heureux de ce que j’ai pu voir et y goûter. La Corse reste donc toujours à mes yeux une référence en termes d’équilibre entre l’Homme et la Nature.

Oui, les plages aux eaux cristallines existent encore et les fruits, cultivés localement et vendus à des prix raisonnables, ont une saveur qu’on a bien du mal à trouver sur le continent !!

Oui, les Corses ont raison de se battre comme ils l’ont fait pour préserver leur littoral et je comprends parfaitement leur attachement à leur île de Beauté. Merci à eux !

Oui, je retournerai en Corse, car j’y ai trouvé du repos, du vrai, et de qualité ! J’en ai également pris plein les yeux et je vous livre ici quelques clichés.

PBE-1DIIN-20100725-1669- PBE-1DIIN-20100725-1674- PBE-1DIIN-20100726-- PBE-1DIIN-20100726-1720- PBE-1DIIN-20100726-1774-

Corse
Corse

PBE-1DIIN-20100727-1979- PBE-1DIIN-20100728-2125- PBE-1DIIN-20100728-2132- PBE-1DIIN-20100730-2197- PBE-1DIIN-20100731-2272- PBE-1DIIN-20100731-2285- PBE-1DIIN-20100802-2359-

Corse
Corse

PBE-1DIIN-20100802-2366- PBE-1DIIN-20100803-2469-

Corse
Corse
Corse
Corse

PBE-1DIIN-20100803-2512-

Corse
Corse
Corse
Corse
Corse
Corse

PBE-1DIIN-20100805-2860- PBE-1DIIN-20100805-2966-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.