Carnaval de Venise 2013

Voilà, le carnaval de Venise 2013 est terminé … j’y ai passé les 3 derniers jours. 3 jours de photo en solo, de marche intensive, d’émerveillement à découvrir des costumes tous plus beaux les uns que les autres, d’immersion dans cette atmosphère si particulière et propre à Venise, sublimée par l’ambiance festive et le plaisir partagé par tous, quelle que soit sa nationalité, à jouer le jeu, qui de son petit maquillage, qui de son masque de dentelle posé délicatement sur le visage, qui de son déguisement loufoque ou encore qui de son costume dans le plus pur style Vénitien.

Cerise sur le gâteau, en seulement 3 jours j’ai eu la chance de connaître le ciel bleu d’hiver ensoleillé, la neige et l’Acqua Alta (inondation due à une marée à fort coefficient), rien que ça ! … bref, de quoi me permettre de découvrir Venise sous différents visages ! Et je ne m’en suis pas privé.

Le 1er jour, à peine arrivé à 11h que je suis parti appareil photo autour du cou pour ne revenir qu’à 23h, fatigué mais content de ce dimanche placé sous le signe du soleil et dont les italiens, venus en famille, avaient largement profité.

Le 2ème fut très différent : ciel blanc au réveil, -5°C à 9h, neige annoncée … Et elle n’a pas fait défaut … Elle n’a cessé de tomber de 8h à 20h, doucement au début, puis elle a fini par tenir.  Parti à Murano le matin, je suis revenu par le Ghetto Juif, ai traversé le Cannaregio et ai filé vers San Marco. Petit passage par la chambre pour se reposer un peu et surtout me sécher en fin d’après-midi, puis je suis ressorti vers 20h afin d’aller diner. 1h plus tard, en sortant du restaurant, des rues étaient déjà inondées et j’ai bien failli me prendre un bain de pied pour rentrer à ma chambre. Incroyable la vitesse avec laquelle l’eau était montée lors de cette Acqua Alta avec un pic à 1m43 (alerte rouge, quand même).

Fort heureusement, le lendemain, l’eau était redescendue de 60cm et je suis parti shooter les masques matinaux déjà présents sur la « Riva degli Schiavoni ». Mais immédiatement mon boitier à commencé à déconner … 1 seul photo puis message d’erreur dans la foulée. Arrêt, redémarrage, et rebelote … je fais quelques photos comme cela puis soudain … la déconne totale … l’appareil part en mode rafale dès l’allumage, sans que je n’ai appuyé sur le déclencheur … ça craint ! Retour à la chambre, et je m’aperçois que le Tamron 24-70 présente de la buée sur des lentilles intérieures à l’objectif. Opération sèche-cheveux … après 30mn je récupère entière l’objectif … mais toujours le même délire avec le boitier … L’humidité de la veille provenant de la neige tombée de manière ininterrompue était passée par l’objectif, s’était installée dans le boitier et provoquait des faux-contacts ! Y’avait plus qu’à attendre et espérer … un peu dégouté je dois avouer ! Et en effet, c’est revenu progressivement 5h après … pffiou ! Ressorti illico j’ai profité d’une superbe fin de journée . J’ai rejoint en vaporetto les masques partis sur Saint-Giorgio afin de bénéficier de la lumière chaude et douce de fin d’après-midi. Petit restau, puis ballade de nuit jusqu’à 2h du mat pour finir sur une place San Marco encore inondée par une Acqua Alta … puis je suis rentré, saoul de fatigue, et je n’ai pas demandé mon reste !

J’ai donc rajouté 3 thématiques dans ma série sur Venise : Carnaval, Neige et Nuit, et j’en ai profité pour enrichir la partie Couleur et N&B.

Série sur les masques
Série sur les masques
Série sous la Neige
Série sous la Neige
Série de Nuit
Série de Nuit

La série complète se trouve sur ma galerie, ici.

Publié par

Pascal Bénard

Pascal Bénard

Venu à la photo au travers de la Nature (animalier, macro, paysage) je découvre au fil du temps le portrait, l'architecture, le reportage et la street. Amoureux de Venise et des lieux où il règne une atmosphère chargée d'Histoire, je suis également attiré par les lumières des villes modernes, comme New York. Après plusieurs expériences réussies dans les domaines du Corporate et du Mariage, je franchis le cap et me lance en tant que Pro en mai 2014. J'ai créé ce blog afin de partager mes retours expériences, mes coups de coeur et mon travail.

8 réflexions au sujet de « Carnaval de Venise 2013 »

  1. Ping : Anonyme
  2. Bravo ! Vos photos de Venise sous la neige sont absolument magnifiques (je n’ai jamais eu l’occasion de la voir ainsi…). Et puis intéressant de savoir que le nouveau Tamron prend l’humidité… vous avez vraiment dû avoir une belle frayeur… En tout cas encore bravo pour ces belles images !

  3. Merci Vincent, je suis un amoureux de Venise et j’essaye de le partager 😉
    Concernant le problème d’humidité, disons que sans en avoir une preuve indéniable, j’ai de gros doutes. En effet, j’avais passé toute la journée de la veille sous la neige avec le Canon 70-200 f/2.8 monté : le boitier et l’objectif étaient trempés et aucun soucis. En fin de soirée, je monte le Tamron pour faire 3 photos après le restau, il prend un peu l’eau car il tombe de la neige fondue mais je obligé de rentré à cause de l’Acqua Alta …
    Le lendemain matin il semble fonctionner à l’allumage pourtant mais immédiatement il se met à commencer à déconner … C’est en rentrant à la chambre que la condensation apparait sur l’objectif (normal à cause du choc thermique vu qu’il faisait froid dehors) mais le plus gênant ce n’est pas la condensation sur la lentille externe mais celle apparue sur une lentille interne !
    Bon, heureusement je l’ai récupéré mais je ferai attention à l’avenir (c’était mon premier Tamron et malgré la qualité de fabrication je ne pense pas qu’il soit aussi bien tropicalisé que le 17-40L que j’avais avais précédemment qui lui en a vu de toutes les couleurs pendant 8 ans sans jamais broncher)

    1. J’ai l’ancien modèle du Tamron, le 28-75, et il est vrai qu’il n’est pas tropicalisé du tout, mais bon pour le prix que demander de plus. Par contre pour le nouveau, le vôtre, le prix a bien augmenté !
      C’est vrai que la gamme L de Canon est bien fichue, j’ai le 70-200 f/2.8 (pas stabilisé) et pas de problème avec lui qui aime bien être dehors 😉
      En tout cas c’est vraiment bien de lire vos impressions sur le matériel aussi, et encore bravo pour vos photos qui sont à tomber !

      1. J’ai également la version non IS et je l’adore celui là !
        Concernant le Tamron 24-70 j’en suis néanmoins très satisfait du côté optique, ouverture, stabilisation … le prix est justifié, c’est juste qu’il faudra lui mettre une capuche quand il pleut 😉
        Du coup, le surcoût (x2 quand même !) du Canon 24-70 v2 semble moins délirant qu’il n’y parait, puisqu’il est optiquement un cran au dessus et qu’il est tropicalisé.
        J’attendrai cependant qu’il sorte en version stabilisée, dans quelques années, avant de casser ma tirelire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *