Le temps de la macro est arrivé

Pour ma part, la première sortie de l’année du 100 2.8 macro s’accompagne toujours d’un certain plaisir, et ce pour deux raisons : tout d’abord, il est synonyme du renouveau annuel (visible) de mère Nature et de l’explosion de vie et de couleurs qui va avec et ça, y’a rien à faire, c’est toujours aussi magique (spécialement après l’hiver que nous avons eu) !

Ensuite, la macro-photographie est un style vraiment à part, nécessitant une certaine maîtrise, tant de son matériel que de sa respiration (c’est plus fun sans trépied ! 😉 ), mais offrant l’accès à un monde fabuleux.

Pour cette première sortie, rien d’extraordinaire, on va dire que c’était une mise en jambes (enfin … « en mains » serait plus approprié !) mais pour autant j’ai apprécié de m’y remettre. Cerise sur le gâteau, c’était également une première avec mon 100 2.8 macro version IS (stabilisée, quel confort d’utilisation !) et je crois bien que cette année je vais vraiment m’investir dans ce style de photo.

Coeur de Jonquille
Coeur de Jonquille
Coeur de Tulipe
Coeur de Tulipe
Myosotis
Myosotis
Pâquerettes
Pâquerettes
Bourgeon de Pâquerette
Bourgeon de Pâquerette
Pâquerettes
Pâquerettes

Publié par

Pascal Bénard

Pascal Bénard

Venu à la photo au travers de la Nature (animalier, macro, paysage) je découvre au fil du temps le portrait, l'architecture, le reportage et la street. Amoureux de Venise et des lieux où il règne une atmosphère chargée d'Histoire, je suis également attiré par les lumières des villes modernes, comme New York. Après plusieurs expériences réussies dans les domaines du Corporate et du Mariage, je franchis le cap et me lance en tant que Pro en mai 2014. J'ai créé ce blog afin de partager mes retours expériences, mes coups de coeur et mon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *