ô rage ! ô désespoir !

Il y a des jours comme ça où l’on se pose des questions, où l’on va jusqu’à se remettre en cause… Moi qui, depuis le début que je pratique la photo, n’avais jamais été attiré par la photo de studio et encore moins par la photo au flash, je crois que je viens de prendre cher ! Et le responsable de tout cela n’est autre que la météo pourrie que nous avons eu en ce … printemps  (???) 2013.

Faut dire que j’en avais vraiment soupé de ne rien pouvoir faire ou presque depuis 2 mois ! Heureusement qu’il y a eu cette semaine à Noirmoutier début Mai car sinon la déprime ne serait pas loin !

Et puis il y a eu cette demande d’un ami pour organiser en juin une séance de shooting pour sa femme qui est chanteuse lyrique, cet autre échange avec un copain du club photo de Boulogne-Billancourt qui s’y est mis depuis quelques temps en utilisant le studio du club, et enfin cette découverte du site de Blaise Fiedler notamment avec ses vidéos et ses ebooks autour de l’acquisition et de l’utilisation d’un studio de rue.

Bref, j’ai plongé ! 1 flash supplémentaire en plus celui que je possédais déjà, 1 trépied pour flash, 2 parapluies (1 diffuseur, 1 réflecteur) et 3 transceivers radio pour piloter (et configurer !) mes flashs à partir de mon boitier et me voilà équipé de ce qu’on appelle un « studio de rue » pour moins de 200€ (flash non compris). De quoi faire des photos quand je veux et  je veux (comprendre « même quand il pleut ! 🙂 )

Complètement débutant en la matière, j’ai l’immense chance de disposer à domicile d’un modèle patient, positif, motivant et rayonnant en la personne de ma fille Laura, 17 ans. La 1ère séance s’est déroulée dans le rire et la bonne humeur et j’ai commencé à engranger un peu d’expérience car il y a vraiment des règles de bases à respecter pour maitriser le matériel afin de pouvoir se concentrer sur le sujet et essayer d’être un tant soit peut créatif.

Voici 5 portraits de Laura, traités en « high-key » plus ou moins prononcé.

Laura
Laura
Laura
Laura
Laura
Laura
Laura
Laura
Laura
Laura

 

Publié par

Pascal Bénard

Pascal Bénard

Venu à la photo au travers de la Nature (animalier, macro, paysage) je découvre au fil du temps le portrait, l'architecture, le reportage et la street. Amoureux de Venise et des lieux où il règne une atmosphère chargée d'Histoire, je suis également attiré par les lumières des villes modernes, comme New York. Après plusieurs expériences réussies dans les domaines du Corporate et du Mariage, je franchis le cap et me lance en tant que Pro en mai 2014. J'ai créé ce blog afin de partager mes retours expériences, mes coups de coeur et mon travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *