Retour d’Expérience sur le Choix d’un Site Web pour Photographe – 1 an après

Il y a un an, quasiment jour pour jour, je publiais mon retour d’expérience sur le choix d’un site web pour photographe, sujet important s’il en est pour nous autre photographes puisqu’il s’agit tout de même de trouver l’écrin qui permettra d’accueillir et mettre en valeur nos « BB » (on parle bien d’Image, je vous rassure d’entrée 😉 ) mais également de répondre à tout un tas de fonctionnalités afin de répondre à plusieurs cas d’usage tels que la vente de tirages, la mise à disposition des fichiers pour un client ou encore proposer du multi-linguisme.

Pour info j’ai eu beaucoup de visites sur ce billet, des retours également, et nombreux sont ceux qui ont essayé PhotoDeck (la solution que j’avais retenue ) via le code coupon YG@UUOVAK (toujours valable) permettant d’essayer l’offre PRO avec une réduction de 50% sur le 1er mois après vos 14 jours d’essai gratuits.

A l’époque j’avais également évoqué une mise à jour dans les 6 mois de ce comparatif pour suivre les évolutions des uns et des autres. Sauf qu’entre temps les choses ont évolué pour moi puisque je suis passé Photographe Pro en mai dernier dans les domaines du Corporate et du Mariage, en parallèle de mon activité principale (qui me permet jusqu’ici de gérer mon temps, même si ça devient progressivement plus compliqué ces derniers temps). Tout ça pour vous dire que je ne m’ennuie pas, que les semaines défilent et sont bien remplies !

Du coup, je ne vais pas avoir le temps de mettre à jour ce comparatif aussi sérieusement que j’aurais souhaité le faire initialement, c’est à dire en testant pendant plusieurs jours (nuits) les évolutions de chacune des solutions. Pour autant, je souhaite tout de même continuer dans la voie du « retour d’expérience » et partager avec vous ce qui s’est passé de mon côté en 1 an en matière de gestion de mon site Web Photo. Et à bien y réfléchir ça me semble plus pertinent.

Ainsi, cette année passée avec PhotoDeck a été l’occasion de découvrir progressivement l’ensemble de ses fonctionnalités et prendre davantage mesure de sa puissance. Certes, il y a certaines subtilités à acquérir afin de naviguer aisément dans l’interface et profiter des fonctionnalités offertes ( je suis néanmoins en mesure de vous dévoiler qu’une refonte de l’interface est en préparation afin de la rendre encore plus intuitive et plus efficace). Mais une fois ce cap passé, je dois dire que franchement c’est du bonheur. Pour enrichir son portfolio, mettre à disposition des photos pour un client ou encore proposer une offre « custom » de tirage en ligne avec un laboratoire (supporté en standard ou non), PhotoDeck est vraiment très bien pensé et me permet de gagner un temps précieux !

PhotoDeck offre un véritable service de qualité

Globalement, en 1 an les évolutions apportées ont été dans le bon sens, à savoir celui de nous faciliter la vie. À mes yeux cependant, certaines fonctionnalités tardent à venir, comme un véritable Plugin pour Lightroom en remplacement de celui (externe) développé par Jeffrey Friedl (bien qu’il fonctionne déjà correctement mais d’un point de vue fonctionnel il est « standard » et il manque de fonctionnalités importantes apportées par les concurrents comme PhotoShelter). J’ai également identifié des fonctionnalités mineures (mais bien utiles) que j’ai réclamées, telles que :

  • Limiter un nombre de tirages (dans le cadre d’un Tirage d’Art);
  • Intégrer dans le module de commande une sorte de gestion de stock afin de permettre de mettre en vente des tirages déjà existants (suite à une exposition par exemple);
  • Proposer une taille intermédiaire des photos remises à un client. En effet, pour le moment on peut proposer soit une Basse Définition (pour l’affichage Web) soit une Pleine Définition (celle du fichier envoyé); or, j’envoie systématiquement mes fichiers en Pleine Définition, pour pouvoir proposer ensuite des tirages, mais j’aimerais bien pouvoir remettre à mes clients des fichiers en Haute Définition (soit 1980×1200).

Comme nous le voyons, nous sommes ici davantage dans la fonctionnalité spécifique afin d’améliorer encore le service, plutôt que dans la demande de fonctionnalités clés. Car soyons clair et, quitte à me répéter, PhotoDeck offre un véritable service de qualité, que ce soit sur le plan fonctionnel, sur le plan de la performance (débit et disponibilité) ou sur le plan du support, le tout à un tarif qui me semble justifié (même si j’aimerais bénéficier d’une dégressivité du coût en échange d’un engagement sur la durée (1 an par exemple), comme avec mon opérateur téléphonique). En ce qui concerne le support, sa réactivité fait qu’au final on sait qu’en cas de problème nous ne serons pas seuls à espérer de l’aide. J’y ai fait appel à quelques reprises pour régler de petits  dysfonctionnements (souvent suite à une évolution fonctionnelle de leur côté) et à chaque fois le soucis a été réglé dans la journée. Rien à redire si ce n’est un gros MERCI !

Pour conclure sur PhotoDeck, il faut garder à l’esprit que le service évolue constamment, même s’ils sont en général discrets car les priorités peuvent changer rapidement et qu’ils sont plutôt du genre à produire plus qu’à parler 😉

Promouvoir ses prestations afin de gagner en visibilité et se faire connaître

L’autre point important dans mon expérience de la création de sites Web pour présenter mon activité photographique fait suite à mon évolution vers le statut de Photographe Pro. En effet, du besoin de simplement présenter mon travail et de faciliter les échanges avec mes clients, la dimension « communication » s’est fait rapidement sentir. En d’autres termes, gérer un portfolio et s’inscrire dans un processus de mise à disposition de son travail à ses clients est une chose (que PhotoDeck réalise parfaitement), mais promouvoir ses prestations afin de gagner en visibilité et se faire connaître pour trouver de nouveaux clients en est une autre !

Or, la règle d’or dans ce domaine est de séparer son activité de service de son portfolio (qui peut couvrir un périmètre bien plus large que l’offre de service proposée) et ce pour une raison évidente : ne pas brouiller le message et cibler sa communication. Ceci est d’autant plus vrai qu’en ce qui me concerne je suis un photographe assez hétéroclite par passion, mais qu’en matière de prestation j’ai ciblé le Corporate et le Mariage.

Du coup, j’avais besoin de pouvoir monter rapidement deux sites « vitrine » pour présenter mes deux activités de manière complètement séparée l’un de l’autre mais également de mon Portfolio. Or, PhotoDeck étant bien plus riche fonctionnellement, il ne me semblait pas adapté de partir sur cette offre pour ce besoin précis. J’ai donc opté pour les choix suivants :

  • ICON6 : depuis plus de 6 ans l’équipe d’ICON6 travaille sur son offre de service et a pour but d’aider les entrepreneurs principalement dans les métiers de l’image à devenir indépendant dans la gestion de leur communication sur internet tout en ayant un coût modéré. Pour les avoir rencontrés lors du Workshop Vrai Mariage à Lyon en octobre dernier, cette jeune équipe est sympathique, compétente et à l’écoute de ses clients. J’ai donc monté en une (longue 😉 ) nuit mon site de présentation de mon activité de Photographe de Mariage. Bien ficelé, relativement simple à prendre en main et ergonomique, le service ICON6 est redoutablement efficace. Ses points forts sont, entre autres :
    • Responsive design
    • Version mobile automatique (grâce au responsive design)
    • Sites portfolios qui prennent tout l’écran
    • Site multilingue dont le contenu peut être entièrement différent suivant la langue
    • Différents type de galerie plein écran que l’on peut changer en un clic
    • Administration superposée au site visiteur (et ça c’est top !)
Pascal Bénard - Photographe de Mariage
Pascal Bénard – Photographe de Mariage
  • WIX : leader dans le domaine des sites gratuits, Wix propose une interface d’administration ergonomique et complète. J’ai particulièrement apprécié la diversité dans l’animation des galeries photo et la facilité et la rapidité de mise en oeuvre pour créer mon site vitrine sur mon activité de Photographe Corporate. Par contre, ne pas oublier que le « gratuit » a ses limites, à savoir que l’offre gratuite de base est presque complète … si ce n’est qu’elle intègre des pubs et ne permet pas d’utiliser son propre nom de domaine : deux points incompatibles avec une activité de Photographe Pro.
Pascal Bénard - Photographe Corporate
Pascal Bénard – Photographe Corporate

Pourquoi dans ce cas ne pas avoir créé mes deux sites chez ICON6 ou chez WIX ? Simplement pour prendre le temps de découvrir les deux offres à l’usage. Je verrai avec le temps si je bascule ou pas mon deuxième site vers ICON6; en effet, j’aime bien l’idée de supporter une équipe jeune et dynamique plutôt que suivre le leader, ce qui explique en partie pourquoi je suis également chez PhotoDeck plutôt que chez Photoshelter ou Smugmug … en partie seulement car je trouve PhotoDeck meilleur globalement selon mes propres critères de choix 😉

Petite surprise pour celles et ceux qui souhaiteraient tester ICON6 : je vous propose d’utiliser le code promo PBP3M14 qui vous permettra de bénéficier de l’offre Pro pendant 3 mois gratuits … excusez du peu !

Pour conclure, je pense avoir trouvé aujourd’hui sur le marché ce que je cherchais afin de supporter mon activité de photographe, ce qui n’est pas rien vu l’enjeu et mes propres exigences 😉

Last but not least, afin de pallier le fait que je ne vais pas poursuivre le billet initial dans une approche « comparatif », je vous invite à me faire part ici même de vos propres retours d’expérience, que ce soit sur les solutions évoquées ici ou sur celle(s) que vous utilisez par ailleurs.


Update du 12 mai 2016

Quelques éléments supplémentaires afin de vous confirmer que j’utilise toujours PhotoDeck avec beaucoup de satisfaction. En effet, les évolutions arrivent continuellement au fil de l’eau, parfois attendues (plugin Lightroom !!!), souvent moins (évolution du Look & Feel des Thèmes, mise en conformité avec le Règlement Européen vis à vis des cookies, nouvelles fonctions de partages avec les réseaux sociaux, optimisation du code pour une réactivité au top, édition de facture au format PDF, coupons à usages limités dans le temps, etc.), bref tout en ensemble de petits (voire gros) plus qui facilitent la vie et la réactivité du photographe vis à vis de ses clients ! En d’autres termes, même si d’autres solutions ont vu le jour depuis 2 ans 1/2 que j’utilise PhotoDeck, j’ai vraiment confiance dans cette solution et dans l’équipe qui est derrière et je ne me vois pas aujourd’hui travailler sans.

Par ailleurs, j’utilise toujours également Icon6 et Wix pour mes sites dédiés uniquement présentation de mes activités Mariage et Corporate. J’en suis toujours satisfaits, même si j’avoue que tôt où tard je ferai un point (quand j’aurai le temps) afin de voir s’il y a matière à faire mieux encore.

Publié par

Pascal Bénard

Pascal Bénard

Venu à la photo au travers de la Nature (animalier, macro, paysage) je découvre au fil du temps le portrait, l'architecture, le reportage et la street. Amoureux de Venise et des lieux où il règne une atmosphère chargée d'Histoire, je suis également attiré par les lumières des villes modernes, comme New York. Après plusieurs expériences réussies dans les domaines du Corporate et du Mariage, je franchis le cap et me lance en tant que Pro en mai 2014. J'ai créé ce blog afin de partager mes retours expériences, mes coups de coeur et mon travail.

2 réflexions au sujet de « Retour d’Expérience sur le Choix d’un Site Web pour Photographe – 1 an après »

  1. Merci beaucoup Pascal pour ton retour 🙂
    Félicitations pour ce changement de vie et ce grand pas en avant !! Merci aussi pour ce partage d’expériences concernant la création de tes sites internet ! 🙂

    Bonne Journée à toi et à très vite,

    Bons Succès !

    Ama.

    1. Merci pour ton passage Marie-Astrid, ainsi que pour toute l’énergie positive et les bons conseils que tu nous as transmis ! A très vite ! Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *