Retour d’expérience sur le choix d’un Site Web pour Photographe

Je devrais commencer ce billet en remerciant DarQroom de m’avoir indirectement donné l’opportunité de réaliser ce « comparatif » en cessant sauvagement son activité sans prendre la peine de prévenir ses clients (certains ont commandé des tirages et des livres qu’ils ne recevront jamais …) mais je vais m’abstenir …Pour les étourdis qui auraient oublié d’annuler le réabonnement annuel via Paypal, pensez à le faire ! 😉

En aucune manière ce comparatif est officiel, je préfère d’ailleurs parler de « retour d’expérience » vu que je le diffuse sur mon blog uniquement afin de partager mon expérience, notamment avec les ex-clients de DarQroom (libre à eux de faire leur choix, et heureusement !) et ce, sans être mandaté, ni sponsorisé, ni rémunéré de quelle que manière que ce soit par l’un des 4 éditeurs.

Vous l’aurez compris, cette démarche est née dans « l’urgence », ma galerie de 2000 photos en HD hébergée chez DarQroom s’étant envolée dans la nature au moment même où la fin de partie était sifflée par le tribunal de commerce (de Nantes j’imagine …). A ce propos, quid de nos photos à tous ??? Où sont-elles ? Qui peut-y accéder ? Quelle garantie contre une utilisation illicite par un tier malveillant ? Autant de questions que nous sommes nombreux à nous poser aujourd’hui (si quelqu’un a un début de réponse je suis preneur !).

Le soir même de l’annonce de la fermeture du service DarQroom, j’ai passé environ 4 heures à rechercher et commencer à survoler le détail des offres de service que je découvrais. Au final, j’ai décidé que je prendrais le temps de tester les 4 solutions suivantes (mais j’aurais pu en sélectionner au moins 10 dont ZenFolio, également très connu, si j’avais eu le temps) :

  • PhotoShelter, car c’est la plus connue par les photographes Pro;
  • Smugmug, car j’en avais déjà entendu parlé précédemment;
  • Piwigo, car son créateur m’a contacté suite à un message sur Facebook sur la fin de DarQroom et qu’il s’avère que Piwigo à, en effet, des arguments à faire valoir, surtout dans le contexte « Post DarQroom » !
  • PhotoDeck, car bien que je ne connaissais pas, la présentation sur le site web m’a bien plu.

J’ai donc pris un compte d’essai chez chacun de ces 4 offreurs; puis, après avoir défini un rapide protocole de test (créer et enrichir deux galeries de 5 photos chacune, le tout avec un look moderne et le plus simplement possible) et une check-list de fonctionnalités attendues (cf. tableau ci-dessous), j’ai passé quelques très courtes nuits à « rentrer » dans chaque solution.

Pour l’envoi des photos, je précise qu’il était pour moi hors de question de procéder en 2 temps, à savoir générer les Jpeg sur mon disque dur, puis les uploader sur le site. Au contraire, tout devait être réalisé au travers de Lightroom.

Ne ménageons pas le suspense davantage, après 2 semaines de tests j’ai choisi de partir sur l’offre Photodeck. Le tableau ci-dessous présente mon avis (forcément subjectif) sur les critères que j’ai jugé bon de retenir (et qui correspondent à mes attentes). Par conséquent il est fort probable que certains critères qui sont importants pour vous ne soient pas présents; de même, le poids de chaque critère ne sera pas forcément celui que vous auriez donné ! Dans tous les cas j’espère néanmoins que ce retour d’expérience vous aidera à faire votre propre choix si vous êtes en recherche d’une autre terre d’accueil pour vos photos.

Comparatif Solution Hébergement

En synthèse, voici mes commentaires sur chacune de ces solutions :

  • PhotoShelter: référence dans le domaine, Photoshelter est la 1ère solution que j’ai décidé de tester. Sincèrement, elle présente de nombreux atouts (richesse fonctionnelle pour le photographe Pro, interface d’administration efficace, blog, documentation, etc.). Par contre là où j’ai un peu déchanté par rapport à Smugmug ou Photodeck, c’est au niveau de l’aspect présentation du Portfolio. Certes, de base il existe de nombreux thèmes, mais si on veut vraiment avoir un site moderne,  « Responsive », Flash-free / full HTML5, mais sans mettre « les mains dedans » , il faut passer via BEAM, la nouvelle fonctionnalité proposée par PhotoShelter. Or, cette option est actuellement en version Béta et ne propose que peu de thèmes. J’en ai essayé 2 mais je n’ai pas été complètement convaincu. De plus, l’intégration avec mon Blog sous WordPress n’était pas si évidente que ça. Enfin le prix de l’offre Pro n’est pas donné. Cependant PhotoShelter reste une solution à considérer sérieusement et à suivre car nul doute que BEAM va aller en s’améliorant et que dans 6 mois à 1 an je pourrai avoir un avis différent. De plus je sais qu’il est déjà possible d’avoir un site qui correspond à mes attentes vu que j’ai un copain qui a son site chez PhotoShelter (http://www.nicolasdory.com) mais je me méfie aussi car c’est un pro de la conception de sites Web 😉
  • Smugmug: la découverte de Smugmug Pro a été une vraie et belle surprise, tant l’offre est bien pensée, que ce soit sur le plan fonctionnel (richesse, interface, thèmes, etc.) que sur le plan financier (4 formules de prix cohérentes) et j’ai vraiment hésité entre Smugmug et Photodeck. Le choix s’est joué sur la possibilité de gérer des styles de présentation au sein d’un même thème (fonctionnalité uniquement proposée par Photodeck) ainsi que sur des critères « secondaires » tels que l’impossibilité de générer un watermark au format texte (il faut obligatoire fournir un fichier .PNG) et le fait que l’interface et le support ne sont qu’en anglais (bien que l’anglais ne soit pas un soucis pour moi), sans possibilité de gérer du multi-linguisme.
  • Piwigo.com: si vos principales priorités  sont d’avoir un contrôle total sur vos galeries photo, de ne pas être dépendant d’un offreur qui pourrait disparaître du jour au lendemain et d’être assuré que vos données sont stockées en France, ne cherchez plus, Piwigo est fait pour vous ! Dans le contexte « post DarQroom » c’est clairement un critère de choix à considérer. Pour autant ce n’est pas cette solution que j’ai retenue. Pourquoi ? Et bien parce que je considère qu’aujourd’hui les thèmes graphiques de Piwigo ne sont pas encore à la hauteur de ce qu’offre la concurrence et que ce critère est essentiel pour moi puisque ma galerie présente mon travail photographique et que si j’ai envie que les gens la parcourent je souhaite que l’interface corresponde à mes attentes. Il est néanmoins possible de faire du sur-mesure avec Piwigo mais il faut être prêt à «  mettre les mains dedans » et cela je ne le souhaite plus. J’ai donné par le passé, c’était très instructif, mais … je n’ai plus le temps ni l’envie ! Je préfère shooter et post-traiter mes photos 😉 Je privilégie donc la forme sur le fond par rapport aux critères évoqués précédemment, mais j’assume ce choix et le risque associé 😉
  • PhotoDeck: c’est la solution qui, aujourd’hui, correspond le mieux à mes attentes sur le plan fonctionnel (malgré quelques manques), du moins en partant sur l’offre Pro, car l’offre Lite est trop limitée à mon goût. Cependant, en tant qu’ « amateur passionné », je trouve l’offre Pro chère. En effet, une offre semi-Pro, positionnée entre l’offre Lite et l’offre Pro (un peu comme l’offre Portfolio de Smugmug à 20$ par mois), adaptée à ceux qui font beaucoup de photos mais qui n’en vendent que de temps en temps, serait idéale; et contrairement à l’offre Pro qui ne prend aucune commission sur les ventes, je préférais une offre moins couteuse tout en acceptant une commission sur chaque vente  en retour. J’en ai déjà parlé au co-fondateur de Photodeck mais il ne semble pas que ce soit au programme pour le moment, à moins qu’on soit nombreux à la demander … 😉 A noter une « bizarrerie » tarifaire : que l’on s’engage 1 mois, 6 mois ou 1 an on paye le même prix par mois; aucune réduction de proposée ! Comme il est possible de payer mensuellement et sans engagement, j’ai quand même décidé de poursuivre avec Photodeck car j’apprécie vraiment de l’utiliser au quotidien, quitte éventuellement à changer dans 6 mois, par exemple si l’offre BEAM de PhotoShelter s’est enrichie, ou si Smugmug a comblé ses quelques « lacunes » d’ici là. En parallèle Photodeck indique sur son site web qu’ils nous préparent de nouvelles fonctionnalités sympa …

Conclusion: clairement, le choix d’une solution de site Web pour photographe (qui va bien plus loin que simplement afficher des photos) n’est pas un exercice facile, surtout quand on doit le faire dans un temps limité pour cherchez une nouvelle « maison » pour ses photos. Et mon choix de Photodeck, bien que parfaitement motivé à ce jour, n’est pas gravé dans le marbre bien que je ne souhaite pas « m’amuser » à changer de solution tous les 6 mois vu le travail que cela représente ! Je ne cherche pas non plus une solution idéale, mais une solution qui représente un bon compromis entre fonctionnalité et coût. Photodeck n’est pas loin d’y parvenir; c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de me donner le temps de confirmer mon choix (ou non 😉 ) en mettant en oeuvre l’ensemble des fonctionnalités que je souhaite proposer sur mon site (notamment la partie vente), et voir si je reste sur l’offre Pro.

Par conséquent, ce que je retiens de mon retour d’expérience c’est que, vu le nombre de solutions existantes, quelle que soit la solution que l’on choisit il est nécessaire de se donner du temps pour être certain d’avoir fait le bon choix, mais qu’il ne faut pas attendre d’être certain pour faire un choix ! Rendez-vous donc dans 6 mois pour une mise à jour et vous dire si je confirme le mien 😉

PS : Je suis en train d’alimenter progressivement mes galeries mais je vous invite d’ors et déjà à parcourir mon nouveau site (en fait vous êtes déjà dessus ! 🙂 ) en vous promenant dans le menu ci-contre, à gauche, ainsi qu’au travers de différents terminaux (ordi, tablette, smartphone) pour voir ce que ça donne visuellement.

Sachez également que vous pouvez bénéficier de 15 jours d’essai gratuit si vous souhaitez essayer Photodeck et de 50% de réduction sur le 1er mois avec le code coupon YG@UUOVAK.

PSS : si vous relevez une erreur d’appréciation d’un des critères ou que vous avez des avis différents ou des commentaires à formuler, n’hésitez pas à le faire savoir dans les commentaires, ça fera avancer le débat !

Update du 4 Novembre 2013

Concernant le coût de PhotoDeck, je n’avais pas vu qu’avec l’offre LITE il y avait moyen de rajouter l’option « Customization Pack » permettant de bénéficier de fonctionnalités indispensables selon moi (mais pas disponibles de base) présentes dans l’offre Pro :

  • Editeur de Style et Disposition (customisation de la présentation)
  • URL personnalisable (afin de mettre son propre nom de domaine)
  • Filigrane personnalisable.

Par contre, l’offre Lite ne propose pas de fonctionnalités nécessaires à un Pro (normal !) telle que:

  • Galeries privées
  • Offre e-Commerce complète (il reste quand même possible de vendre ses photos)
  • Système de visionneuse (pour permettre à un client de faire rapidement son choix)
  • Multi-linguisme
  • Export du thème vers WordPress

Pour le moment, à part l’export du thème pour WordPress, je n’ai pas besoin de ces fonctionnalités (on verra à l’avenir si c’est justifié). Pour l’export du thème pour WordPress, une petite astuce pour palier cette « limitation », si l’offre LITE  vous intéresse :  pendant les 15 jours de la période d’essai (en offre Pro), il vous suffira de finaliser le look (et l’arborescence principale) de votre galerie, afin de pouvoir extraire le thème vers WordPress AVANT de basculer sur l’offre LITE. Par contre une fois basculé la modification ne sera plus possible (sauf à le faire à la main dans WordPress), mais c’est déjà mieux que rien 😉 Du coup, au lieu d’être à 24.95€ HT / mois, cela met l’abonnement à 15.9€ HT / mois (pour l’Europe) pour 10 Go de stockage. C’est peu je trouve mais suffisant pour commencer, et il y a également moyen de rajouter 10 Go supplémentaire pour 2.5€ HT / mois, voire 40 Go pour 6.5€ HT / mois. Le détail des fonctionnalités et des options de PhotoDeck se trouve sur cette page. Ainsi, PhotoDeck devient encore plus intéressant à mes yeux car ma principale réserve (le prix) n’est plus : 15.9€ HT par mois, je pense que le service proposé les vaut et ça positionne très bien PhotoDeck pour un public semi-Pro souhaitant une galerie avec un look Pro et vendre quelques photos. Et s’il y avait moyen d’avoir une réduction pour un engagement de 6 mois ou d’un an, ce serait un petit plus supplémentaire 😉 Il n’en reste pas moins que j’attends avec impatience un véritable plugin de publication sous Lightoom ainsi que la possibilité de m’interfacer plus facilement (autrement que par mail) avec des labos de tirage Pro, reconnus sur le marché pour la qualité de leur travail (par exemple Art Photo Lab ou comme l’était celui qui travaillait avec DarQroom …). A suivre …

Publié par

Pascal Bénard

Pascal Bénard

Venu à la photo au travers de la Nature (animalier, macro, paysage) je découvre au fil du temps le portrait, l'architecture, le reportage et la street. Amoureux de Venise et des lieux où il règne une atmosphère chargée d'Histoire, je suis également attiré par les lumières des villes modernes, comme New York. Après plusieurs expériences réussies dans les domaines du Corporate et du Mariage, je franchis le cap et me lance en tant que Pro en mai 2014. J'ai créé ce blog afin de partager mes retours expériences, mes coups de coeur et mon travail.

15 réflexions au sujet de « Retour d’expérience sur le choix d’un Site Web pour Photographe »

  1. Merci beaucoup Pascal pour cette synthese appreciée (et pas que par moi je pense)
    Effectivement j’ai été aussi utilisateur de Darqroom et si j’ai tjs été satisfait de leur travail de labo, la partie galerie m’a toujuors laissé sur ma faim. J’ai une petite galerie hors systeme payant tout pret mais etait pret à me replonger suite à la fermeture de Dardroom sur une rapide analyse des choses existantes. Donc merci pour m’orienter dans mes tests !! 🙂
    Petite question supplementaire : as-tu entendu parler de Wix un systeme de stockage et galerie dans le meme genre avec personnalisation assez poussée il me semble… Si oui pourquoi ne pas l’avoir testée egalement ?
    Bonne soirée et encore merci pour ce gain de temps !

    1. Merci pour ton retour Matthias ! De même, plus j’utilise PhotoDeck et plus je suis conforté dans mon choix. Je commence à songer à la mise à jour de mon article afin de faire un retour factuel mais il me faut également prendre le temps de voire les évolutions des autres solutions et c’est ça qui coince ne ce moment : le temps ! 😉

  2. Merci pour cet article, et grâce a votre comparatif et à mes recherches sur le net j’ai choisi mon site; ceci donne : http://www.photographe-bordeaux-sr.com

    il est en travaux …. il me reste à le structurer pour avoir beaucoup moins de pages, mais je souhaitais voir les différentes possibilités.

    Pour le réaliser j’ai fais avec : http://www.site-pro-photographe.com/
    si vous souhaitez l’étudier pour une prochaine fois 🙂

    tout est en français, la vente en ligne est sans commission, et le site est bien optimisé pour le seo

  3. Merci pour ce retour Sylvain !
    Je regarderai avec attention cette solution que je ne connaissais pas.
    Et si vous souhaitez que j’intègre d’autres critères de comparaison dans la prochaine mise à jour de ce comparatif, n’hésitez pas à me le faire savoir.

  4. Bonjour,

    Après une longue hésitation, j’ai opté pour un compte Smugmug. Photographe à mes heures perdues, cela reste une passion. Néanmoins, j’ai finalement fait le choix d’avoir mon propre site . J’ai opté pour Smugmug après avoir lu plusieurs articles dont le votre (un petit exemple de ce que ça peut donner http://zeeyolqphotography.smugmug.com/) et je ne regrette pas du tout. L’interface est très simple, assez belle. De plus, le plugin Lightroom est très pratique. Bref, pour une utilisation amateur, je suis comblé.
    Au plaisir,

    Photographiquement,

    1. Bonjour Yoann,
      Merci pour votre retour et très heureux pour vous que vous ayez trouvé la solution qui répond à vos besoins (c’est bien là l’essentiel). Je ne suis pas surpris que votre choix se soit porté sur Smugmug, ayant moi-même hésité à l’époque entre PhotoDeck et Smugmug. En effet, le look moderne de votre site est agréable visuellement (même si 1 petit truc me « gêne un peu » concernant la navigation entre plusieurs pages) et sert parfaitement la présentation de vos photos « d’amateur » (bien éclairé quand même 🙂 ).
      Pour ma part, la maîtrise de l’outil conjuguée à la découverte progressive de la puissance de PhotoDeck et mes besoins ayant quelques peu évolués depuis la rédaction de ce billet il y a plus d’un an, je suis toujours très satisfait du choix de PhotoDeck, comme je l’évoque dans cette mie à jour du billet initial (http://blog.pascalbenard.fr/retour-dexperience-sur-le-choix-dun-site-web-pour-photographe-1-an-apres/).
      Bonne continuation
      Pascal

  5. Bonjour moi je suis chez http://fr.photographes.com qui est existe depuis 2007 je suis etonné de ne pas le voir sur votre article il a eu beaucoups d’articles dans la presse photo comme reponses photo, chasseurs d’images, le service est vraiment tres bien ils ont aussi un support technique par téléphone chose qui n’existe pas chez les autres
    Il y a aussi wix par contre le tarif pour la meme offre est tres cher car j’ai calculé ca coute au 200 euros / an pour avoir la meme chose
    merci pour votre article tout de meme

    1. Bonjour Cédric et merci pour votre message.

      Pour être honnête, lorsque j’ai fait cette étude comparative à l’époque, et comme indiqué dans l’article, j’étais un peu en mode « Urgence » du fait que DarqRoom m’avait « lâchement » abandonné, moi comme tous leurs autres clients. Je n’avais pas pour ambition de faire un comparatif exhaustif (sinon il m’aurait fallu 6 mois !) mais de présenter différentes approches de la créations de sites web pour photographe. Du coup, fr.photographe.com n’est pas apparu dans mon radar. Cela s’explique sûrement que j’ai arrêté de lire les revues photos comme celles que tu cites (sauf à de rares exceptions si le sujet m’intéresse particulièrement) car je préfères shooter pour mes clients (et pour moi aussi parfois) 😉

      Pour votre info, j’ai également fait une mise à jour de ce premier article 1 an après où j’ai élargi le comparatif à deux autres solutions qui j’ai eu l’occasion de tester (et que j’utilise également en complément de PhotoDeck qui reste pour moi la référence).

      Je viens de regarder rapidement (lorsque j’aurai un peu de temps je regarderai plus en détail en ouvrant un compte pour tester vraiment) les fonctionnalités proposées par fr.photographes.com et, pour faire court, les différences sont notables avec PhotoDeck, ce qui justifie entre autres la différence de prix, ne serait-ce que sur le positionnement : fr.photographes.com permet d’afficher des pages avec des photos alors que PhotoDeck répond à la demande d’un photographe professionnel (même si l’offre d’entrée de gamme, Folio, est moins chère car ciblée « amateur »). Parmi ces différences je retiendrais :

    2. – La capacité à gérer le workflow avec les clients : présentation des photos pour validation client (proofing), mise à disposition immédiate des versions Full Definition par simple passage en version finale
    3. – Gestion des prix de vente des droits ET des tirages (avec interfaçage avec n’importe quel labo)
    4. – Intégration du template graphique avec un blog wordpress
    5. – Envoi des photos vers la galerie en 1 seule fois : la version Full Définition est envoyée et les tailles intermédiaires (vignettes, version Web avec ajout automatique d’un watermark) sont gérées automatiquement. Je n’ai pas pu vérifier si fr.photographies.com le fait.
    6. – Prise en compte des mots-clès issus de Lightroom (entre autres), permettant des recherches sur la galerie
    7. Et j’en oublie très certainement. Bref, des fonctionnalités sûrement annexes pour un amateur désireux de présenter son travail, voire de vendre quelques photos en ligne, mais complètement essentielles pour un professionnel qui doit remplir un contrat en respectant des délais et assurer un niveau de qualité (en termes de process j’entends).

      Ca fait désormais 2 ans que je travaille avec PhotoDeck, et je ne suis pas prêt de changer de système car pour le moment je ne vois pas une meilleure solution. J’ajoute enfin que le produit est Français et que le contact avec le support (par mail) est très réactif et compétent.

  6. Bonjour et tout d’abord merci pour ce comparatif très complet.

    Je suis cependant étonnée de ne pas voir NetFolio (www.netfolio.net) dans ce comparatif ?

    J’utilise cette solution pour partager et vendre mes reportages (mariages, baptêmes, anniversaires).
    Je suis très contente de leur service, la présentation des images est très esthétique. J’utilise les galeries sécurisées essentiellement.
    Le module e-commerce me permet de faire de nombreuses offres et mon panier moyen est en constante augmentation.
    De plus, ils proposent une offre à 0 €, pratique pour débuter !!

    J’ai changé d’offre ce mois-ci en passant de l’offre Start à une offre PRO qui me permet d’avoir le téléchargement HD gratuit pour mes clients.
    Le support client est en français et ils sont toujours disponibles, par téléphone comme par mail. Je le conseille, cet outil est vraiment adapté au métier de photographe pro. L’avez-vous déjà essayé ?

    Merci encore pour votre article.
Marion

    1. Bonjour Marion,
      Merci beaucoup pour votre retour d’expérience (n’hésitez pas à indiquer le lien vers votre site afin qu’on puisse voir ce que cela donne 😉 ). La raison de l’absence de NetFolio dans le comparatif est simple : je ne connaissais pas.
      A l’époque (2013), ce comparatif a été fait en mode urgence, comme évoqué dans l’article, il n’avait pas pour vocation d’être exhaustif (beaucoup de solutions sur le marché) et j’ai donc décidé de comparer 3 approches : solution « clé en main » leader (Photoshelter & Smugmug) vs le challenger du moment (PhotoDeck) vs une solution OpenSource (Piwigo).
      D’après ce que je peux voir rapidement de NetFolio il se positionne en concurrent direct de PhotoDeck et si j’ai le temps un jour de le tester et de mettre à jour le comparatif je le ferai volontiers mais ce n’est pas dans mes priorités du moment. Je note juste qu’il est plus cher (34,90€ HT / mois vs 24,95€ HT / mois) au niveau de l’offre Pro (à voir en détail ce qu’il offre peut-être en plus) mais que le fait d’avoir une offre gratuite est, en effet, un point intéressant pour débuter (ou pour tester 😉 ).
      Quoi qu’il en soit, l’important est d’avoir une solution avec laquelle on se sente à l’aise, qui répond à nos besoins, nos critères et nos contraintes et il est évident qu’il n’y a pas qu’une seule solution en la matière. Pour ma part je reste toujours autant satisfait de PhotoDeck; peut-être avez-vous d’ailleurs lu la mise à jour que j’ai faite après 1 an d’utilisation de PhotoDeck, où j’apportais quelques éléments de réponse supplémentaires.

  7. Bonjour, et surtout merci !
    Votre article m’a décidée, et depuis un mois que j’ai débuté, en offre Folio, j’en suis chaque jour ravie. Ce sera parfait quand j’aurai réussi à lier mon site et google analytics 😉 (mais l’erreur est certainement de mon fait).

    Par contre je n’ai pas du tout accroché avec photographes.com, et renoncé après trois jours. Un numéro de SAV en 089 (surtaxé) n’y est pas étranger, mais il n’y avait pas que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *